Martinique – Un paradis européen au milieu des Caraïbes

La plupart des gens ont l’impression que si vous prenez l’avion pour les Caraïbes (et Martinique), vous devez posséder un gros compte bancaire ou devenir le prochain Steve Jobs.

Malheureusement, ce n’est pas le cas, nous ne sommes pas millionnaires ou entrepreneurs, mais seulement étudiants, et nous avons eu un tel parcours à l’âge de 23 ans. En effet, notre voyage à Martinique fut moins cher qu’un séjour en Croatie pour une semaine avec une agence de voyage.

Martinique

Infos de base

La Martinique est l’un des départements français d’outre-mer = fait partie de l’Union européenne, ce qui signifie pour nous deux choses fondamentales. Premièrement, vous pouvez voyager en Martinique qu’avec votre carte d’identité, vous n’avez pas besoin d’obtenir un passeport, et deuxièmement, la monnaie officielle est l’EURO, ce qui facilite beaucoup de chose. La troisième chose tout à fait fondamentale est que les appels et Internet sur votre téléphone fonctionnent de même manière qu’en France. C’était un énorme avantage pour nous, puisqu’on utilise Google Maps carrément partout.

Géographiquement, la Martinique appartient au continent de l’Amérique du Nord et ses voisins les plus proches sont la Sainte-Lucie et l’île de la Dominique.

Si nous avions eu plus de temps, nous aurions certainement utilisé les ferries réguliers de Fort de France vers les îles environnantes.… peut être une autre fois.

Le décalage horaire par rapport au France est de moins six heures.

Martinique

Vaccination obligatoire

À notre connaissance, aucune vaccination spéciale n’est nécessaire. Avant notre visite en Thaïlande, il y a deux ans, nous avons été vaccinés contre les deux types de jaunisse et de fièvre typhoïde.

Quand (ne pas) aller aux Caraïbes?

Pour notre visite en Martinique, nous avons choisi la pire saison – septembre, lorsque culmine la saison des ouragans. Notre entourage nous prenait pour des **, qui se cachent sous les palmiers devant la pluie 24/24. Dans notre cas, c’était dans le style du « risque – profit» et la météo pendant toute la semaine a été au top. L’ouragan Dorian nous a manqué d’une semaine et l’électricité sur l’île a été mise en service la veille de notre arrivée. Le plus grand avantage était le fait qu’il n’y avait presque pas de touristes sur toute l’île. À ce point le terme “vacance” prend un tout autre sens. Une plage rien qu’a vous? Martinique vous attend! Certains stands de nourriture de plage étaient fermés pendant la basse saison, mais cela ne nous a pas dérangés (nous ne sommes pas venus pour manger mais pour faire souvenirs).

Le meilleur moment pour visiter la Martinique est de décembre à mai, lors de la saison touristique principale.

Les prix et la cuisine locale

Aucun de nous deux n’avait étudié le coût réel de la «vie» de la Martinique avant de partir, du coup la première visite à Carrefour nous a pris par surprise (salaire moyen d’un étudiant en République tchèque est 3,5 euros/heure). Billet d’avion pas cher, logement pas cher, voiture pas cher .. il fallait que ça vienne.

Pendant un moment, nous nous sommes sentis comme en Scandinavie, les prix par rapport à Paris sont environ 3 fois plus élevés. C’était beau à voir dans la nourriture que nous avons achetée quelques jours avant notre départ à Paris – le fromage pour 1 euro était tout à coup pour 3,5 euros et ainsi de suite. Après quelques jours, nous sommes tombés sur le marché du “Caribbean Price”, où tout était beaucoup moins cher à acheter.

La cuisine martiniquaise était pout nous plutôt fade et assez chère. Un plat dans un restaurant coûte en moyenne 15 euros et ce n’était pas une expérience culinaire de dingue non plus. Vu que nous avons visité la Thaïlande il y a deux ans – où la nourriture était bon marché et délicieuse, c’était plutôt décevant. En Thaïlande, nous nous sommes habitués aux noix de coco tous les jours pour 0,5 euros. En Martinique obtenir une noix de coco était presque impossible.

Les locaux

En Martinique, la langue officielle est le français, mais de nombreux habitants parlent créole…une langue assez étrange qui ne ressemble à rien.

Si vous ne parlez pas français, la communication deviendrait assez compliquée. Les habitants martiniquais étaient les plus agréables que nous ayons pu connaître en voyage. En basse saison, il n’y a pas beaucoup de touristes, nous étions donc souvent au centre de l’attention. À la question “D’où venez-vous?” Nous avons d’abord répondu “République tchèque”, plus tard “l’Europe” et après de nombreux malentendu, nous l’avons abandonné complètement. Personne ne comprenait d’où nous venons et quelle est notre langue officielle.

La véritable atmosphère caribéenne ne s’est manifestée que la veille du départ samedi, lorsque les plages ont pris vie. À côté du panneau d’interdiction de la «musique forte», il y avait trois fêtes d’anniversaire et trois chansons françaises + un DJ.
Dans l’ensemble, nous évaluons les Martiniquais avec la phrase “à l’aise”… pas besoin de se stressé dans ce paradis exotique n’est ce pas?

Danger potentiel

La première chose que google a suggéré en cherchant la Martinique fur l’arbre le plus dangereux du monde – Hippomane mancinella. Je vous recommande ne pas étaler votre essuie sous cet arbre. Pendant la pluie, ses fruits émettent du poison qui peut provoquer une éruption cutanée désagréable. Heureusement, la plupart de ces arbres sont marqués d’une bande rouge.

Nous ne savons pas comment ça se passe chez vous, mais les moustiques nous piquent (carrément mangent) partout dans le monde. Même si j’ai lu quelque part avant de partir, que ce n’était pas si terrifiant en Martinique…on aurait dit qu’on fut atteint de la variole tous les deux. Ces monstres volants étaient partout après la tombée de la nuit et rien ne les a arrêtés. En Martinique il y a beaucoup de vermine vivant, le premier soir dans la cuisine on fut accueilli d’un cafard de la taille d’un verre…lorsque le propriétaire a pris un balai sur lui, le monstre a commencé à voler … une bienvenue idéale.

Il y avait un crapaud géant assis devant l’entrée, et quelques araignées ont traversé la fenêtre. Pour l’hébergement, nous vous recommandons vivement la moustiquaire, qui devrait être courante. En Martinique, il y a aussi une sorte de tarentule spéciale – heureusement, nous ne l’avons rencontrés nulle part.

Location de voiture

La location d’une voiture est un must quand il s’agit de se déplacer sur l’île. Il n’y a presque pas de transports en commun. Nous n’avons rencontré le bus qu’une seule fois dans la capitale – Fort de France. Nous vous recommandons de lire les commentaires avant de choisir et de réserver la voiture qui vous convient. Les entreprises de louage peuvent être assez malhonnête. En Martinique, les routes sont en bon état, mais toute l’île est terriblement vallonnée. La promenade ressemble à des montagnes russes. Ils roulent normalement à droite comme en France , mais la route est souvent si étroite que deux voitures n’ont aucune chance de passer l’une contre l’autre, par conséquent faut s’armer de nerfs solides.

Notre Youtube channel

Dans le prochain article nous nous concentrerons sur les endroits que vous devez visiter à Martinique.

Si vous avez des conseiles supplémentaires n’hésitez pas nous les dire dans les commentaires! 🙂

AUTRES ARTICLES:

Martinique – 11 lieux à visiter!

Les plus belles plages de Martinique

Last Updated on février 15, 2021 by Míša & Radek

S’abonner
Notifier de
guest
0 Komentáře
Inline Feedbacks
View all comments